Recherche

Chez Dcembre

Pour le meilleur ou pour le pire

Date

26 mars 2014

La justice est saisie d’une gigantesque escroquerie à la formation professionnelle

Escroquerie démasquée….

Ligue des droits de l'Homme

Mediapart.fr

07 février 2014 | Par Rachida El Azzouzi

Alors que le projet de loi sur la formation professionnelle est discuté en procédure accélérée à l’Assemblée, le service régional de contrôle d’Ile-de-France a saisi la justice d’une énorme escroquerie présumée à la formation professionnelle. Selon nos calculs, quarante millions d’euros ont été détournés entre 2007 et 2012 en Ile-de-France. Trois mois après le signalement, le parquet de Paris n’a toujours pas réagi.

Soixante-sept organismes de formation suspects ; près de quarante millions d’euros d’argent public potentiellement détournés entre 2007 et 2012 ; des milliers de formations bidons, de conventions signées à blanc, de faux émargements, de fausses factures… À l’heure où les députés discutent en procédure accélérée du projet de loi sur la formation professionnelle, nouvelle arme antichômage du gouvernement, un énième scandale de détournement massif de fonds publics pourrait éclabousser un secteur connu pour son opacité, et où les arnaques…

Voir l’article original 2 303 mots de plus

Publicités

Boeing 777, vous allez tout comprendre ! Accrochez vos ceintures

Incroyable….

infolive

Malaysia_Airlines_Boeing_777-200ER_MEL_Nazarinia

Avec un sadisme incroyable, l’Angleterre et les USA se sont accaparés un brevet chinois en l’utilisant contre eux, une arme électronique dont l’utilité dépasse la fiction. Incroyable mais vrai, celui-ci permet de faire disparaître un avion d’un radar et d’en contrôler les commandes. Ainsi, les scientifiques qui possédaient ce brevet avec une société américaine étaient tous dans l’avion de la Malaysia Airlines, les 4 ayant disparus, cette société récupère seul le brevet, elle se nomme Freescale et appartient à Blackston, à sa tête, en tant que membre décisionnel, un certain Jacolb Rothschild, dont ce que nous savons du CV mérite l’attention.

Deux possibilités, soit l’avion a été crashé très loin pour laisser le temps au brevet d’être exécutoire, soit, ce que nous pensons, l’avion s’est posé quelque part, et dans ce cas là, je donne la parole à Mary Bird. Il aurait atterri pour une simple raison, s’accaparer du brevet…

Voir l’article original 1 077 mots de plus

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :