Odessa : Civils tués à l’aide de haches….

Allain Jules

alexPar Alexandre Sivov

Le 4 mai à Odessa, une foule en colère a libéré 67 prisonniers. Ils étaient les survivants du carnage de la Maison des syndicats, donc, des témoins indésirables. Finalement, la vérité a commencé à filtrer malgré le fait que ces derniers sont en cavale. Leurs histoires s’est répandu dans la ville comme une traînée de poudre alors que les médias ukrainiens ont des contenus totalement mensongers.

View original post 827 mots de plus

Publicités