Obama – from fame to shame….

Allain Jules

blablaSix ans après l’arrivée de Barack Hussein Obama à la Maison Blanche et 4 ans après des élections de mi-mandats («Midterms») catastrophiques, les Etats-Unis ont conforté, hier, mardi, leurs grandes orientations politiques qui guideront l’exécutif américain jusqu’en 2016. Avec la perte du Sénat, le Parti Démocrate n’a plus que ses yeux pour pleurer. Le raz-de-marée du Parti Républicain (GOP) fait du président américain, criminel à la petite semaine, un dirigeant inutile. Il passera donc ses dernières années à inaugurer les chrysanthèmes. 

View original post 347 mots de plus

Publicités