L’Amérique en deuil d’un drone…

Allain Jules

drone

Quand on dîne avec le diable, il faut se munir d’une longue cuillère. La Syrie a bien été méfiante avec l’annonce du Secrétaire d’Etat américain John Forbes Kerry et bien sûr, les déclarations belliqueuses de ses alliés. En effet, le président syrien Bachar al-Assad avait affirmé lundi que les Etats-Unis devaient joindre les « actes » à la parole, après les déclarations de M. Kerry. Hier, la DCA syrienne a abattu un drone américain qui survolait la région de Lattaquié dans le nord-ouest du pays.

View original post 309 mots de plus

Publicités