Humilier le gouvernement grec …

brunobertez

Sur la photo, on voit Juncker qui accueille Tsipras en lui tapotant paternellement la joue gauche,, Tsipras, sourit comme un benêt dans son costume de premier communiant.

Tout est là. Tout est dit. Du moins pour Tsipras, il a capitulé effrayé par le poids que l’histoire lui aurait fait supporter s’il avait tenu bon et sorti la Grèce de l ‘Eurozone.

La troika et surtout Draghi ont gagné, ils ont forcé Tsipras à concéder les coupes sur les pensions, la hausse de la TVA et il n’a rien obtenu au titre de l’allègement de la dette ou de la relance de l’économie. Les premiers calculs indiquent que les nouvelles ponctions fiscales qui ont été concédées vont amputer le GDP de l’équivalent d’un nouveau point.

C’est Draghi qui a porté le coup décisif, il a averti Tsipras que sans concessions de sa part-entendez reddition- l’aide aux banques grecques sous la forme…

View original post 567 mots de plus

Publicités