Recherche

Chez Dcembre

Pour le meilleur ou pour le pire

Date

8 mai 2016

Rappel : Maurice Allais et les effets destructeurs de la Mondialisation !

#MauriceAllais – les méfaits de la #Mondialisation…

Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances

16 nOVEMBRE 2013 Les Crises

« Le véritable fondement du protectionnisme, sa justification essentielle et sa nécessité, c’est la protection nécessaire contre les désordres et les difficultés de toutes sortes engendrées par l’absence de toute régulation réelle à l’échelle mondiale. »

Par Maurice Allais, Prix Nobel d’économie

Extrait d’une lettre ouverte adressée à Monsieur Jacques Myard, Député des Yvelines, 2005

L’Europe a favorisé l’émergence d’une mondialisation sans barrière. N’a-telle pas aussi concouru à l’accroissement de ses difficultés économiques ?

Les effets de la Mondialisation

En fait, à partir de 1974 on constate pour la France une croissance massive du chômage, une réduction drastique des effectifs de l’industrie et une réduction très marquée
de la croissance.

Le taux de chômage au sens du BIT

De 1950 à 1974, pendant vingt-quatre ans le taux de chômage au sens du BIT est resté constamment inférieur à…

Voir l’article original 1 797 mots de plus

Publicités

Kaliningrad : retenez ce nom. Danger de guerre en Europe Par Guillaume Faye

L’Europe est menacée par une invasion migratoire massive majoritairement musulmane et par le terrorisme islamique

Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances

Kaliningrad : retenez ce nom. Danger de guerre en Europe !

Il existe un risque d’affrontement militaire préoccupant entre l’Otan et la Russie à propos de l’enclave russe de Kaliningrad, coincée entre les pays baltes et la Pologne, tous membres récents de l’UE et de l’Otan. La tension militaire ne cesse de monter dans cette région baltique. La situation est beaucoup plus dangereuse que lors de la crise de l’est ukrainien et de la Crimée, parce que Kaliningrad est une enclave russe au cœur de l’UE et de l’Otan.Les officiels et les médias occidentaux, ainsi que les gouvernements polonais et des trois pays baltes – et évidemment les autorités de Washington– accusent le gouvernement de Vladimir Poutine de machiavélisme et de « provocation », en cherchant un casus belli à partir de Kaliningrad. Au contraire, ce sont les Russes qui sont victimes d’une provocation…

Voir l’article original 2 311 mots de plus

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :