Source : France : La tyrannie par petits bouts vient de progresser… après avoir décrété quelles opinions étaient interdites, le gouvernement prive de droits civiques ceux qui les formulent !

Publicités