Recherche

Chez Dcembre

Pour le meilleur ou pour le pire

Date

16 septembre 2017

Santé : un nouveau scandale avec le Lévothyrox

Des centaines de milliers de patients sont affectés : le ministère refuse de donner les chiffres exacts tellement il est élevé …

Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

Big Pharma est-il donc tout-puissant ? Aux dernières nouvelles, Agnès Buzyn semble tout de même reculer face à l’ampleur du scandale, qui se traduit par une avalanche de signalements et même de plaintes en justiceOD

« Le laboratoire Merck a un chiffre d’affaires de 50 millions d’euros en France avec le Lévothyrox. Trois millions de Français doivent prendre ce produit. Ce sont des personnes qui ont subi une thyroïdectomie principalement pour des goitres. Or la formule chimique de ce médicament vient de changer en mars, on ne sait pourquoi, car le laboratoire Merck refuse de donner des explications claires.

Les effets secondaires de cette nouvelle présentation sont colossaux. Des centaines de milliers de patients sont affectés : le ministère refuse de donner les chiffres exacts tellement il est élevé : une déferlante. Ce sont des troubles majeurs de la marche, insomnies, eczémas, œdèmes des membres inférieurs, fatigue, prise massive de poids…

Voir l’article original 298 mots de plus

Publicités

St Martin : la faillite totale de l’Etat français

Excellent texte à lire sans faute!…

Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

« La semaine dernière, l’ouragan Irma est passé sur les Antilles françaises, provoquant des destructions comme on n’en avait que très rarement vues de mémoire d’Homme. En revanche, ce qui se passe depuis ressemble beaucoup trop à ce qu’on connaît déjà des pires faillites de l’État français.

On doit déjà redouter que cet ouragan soit notre « 11 septembre » français, non pas sur le plan météorologique (encore que sa puissance soit largement suffisante à le classer dans les phénomènes historiques) mais sur le plan médiatique, politique et surtout humain.

Sur le plan médiatique, toute la nullité de notre presse s’exprime maintenant avec une vigueur et une obstination qui confinent à la pathologie lourde. Entre le lien, débile et répété avec une insistance pathologique, que certains scribouillards s’emploient à faire entre cet ouragan et le réchauffement climatique (lien que même le GIEC n’ose pourtant pas faire) et les reportages, avant et après…

Voir l’article original 901 mots de plus

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :