Combien de médias traditionnels français ont évoqué comme il se doit ce scandale sanitaire à ce jour ? Zéro.

Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

Imaginez ma surprise : J’ai passé un IRM dans un hôpital parisien, il y a peu, au cours duquel on m’a injecté du gadolinium… Un peu étonné sur le coup, ignorant tout de cet agent de contraste, je m’étais malgré tout laissé faire, ne manquant pas de mener quelques recherches à mon retour, découvrant entre autres ce qui est arrivé à Gena Norris (voir ci-dessous). Et voilà qu’on nous annonce que ces produits sont retirés du marché ! OD

« Ces produits ont été massivement utilisés pendant des années pour servir de marqueur lors des IRM et, d’un coup, on nous explique que le produit est retiré du marché car il se dépose entre autre dans le cerveau, les os et les reins des patients. Mais, rassurez-vous, ils nous disent que rien ne prouve à ce jour que le dépôt d’un métal dans nos cerveaux est nuisible… ce qui explique…

Voir l’article original 1 713 mots de plus

Publicités