C’est ainsi qu’une majorité des malades consultent des médecins généralistes et des spécialistes et réalisent qu’ils ne s’en sortent pas.

Résistance Inventerre

La lettre du Dr Jean-Pierre Willem – 27/04/2018 –
Chère amie, cher ami,
Au cours de la longue évolution historique de l’alimentation humaine et de la gastronomie, l’homme est passé du statut de « chasseur-cueilleur » à celui très louable de « cultivateur-récolteur-éleveur » ; aujourd’hui, on déplore celui de « transformateur-pollueur » !
Nos conditions et nos habitudes de vie ont beaucoup évolué en un siècle, dans tous les pays occidentaux :
– On cuisine de moins en moins
– On préfère consommer des plats tout prêts, plus riches en graisses saturées, en acides gras trans et en sucres ;
– On ne mange pas assez de fruits et de légumes ;
– On grignote des aliments caloriques, riches en graisses et en sucres, et notamment chez les jeunes.
Pourtant, la qualité de l’alimentation conditionne celle des tissus et cellules du corps (os, tendons, ligaments, muscles, artères, veines, nerfs, etc.). …

Voir l’article original 1 413 mots de plus