Splendeur et misère du journalisme,,,

Résistance Inventerre

Télé Obs – 16 juillet 2018 – Jean-Claude Guillebaud,  Journaliste – 

L’infini procès des médias (Stéphane de Sakutin/AFP/POOL)
L’omnipotence et les dérapages des médias sont devenus un thème récurrent traité sur le mode passionnel. Dans le même temps, ils sont tout autant courtisés que fustigés.
De crise en crise, le procès des médias n’en finit pas de rebondir. Mais il n’est pas sûr qu’il avance. Mené le plus souvent par les médias eux-mêmes, il paraît hésiter entre l’exorcisme collectif, l’autoflagellation et l’explication plus ou moins embarrassée. Paradoxalement (mais est-ce vraiment un paradoxe ?), c’est le triomphe généralisé du « médiatique » sur les ruines de la pensée, celles de l’Université, des sciences humaines et du journalisme lui-même, qui justifie ce procès éternellement recommencé. C’est l’apothéose des médias dans la société moderne qui nourrit ce doute fondamental : celui de l’illégitimité.
Comme si, en matière intellectuelle, idéologique, politique même, les médias exerçaient désormais – volontairement ou…

Voir l’article original 729 mots de plus

Publicités