Vive Soral….

Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

Qui sème la propagande et le mépris récolte la haine. Un « déferlement de haine », comme disent ces chiens de garde du système… Et ils s’étonnent ? Mais qu’ils se remettent donc un tant soit peu en question ! L’article décapant (la crasse oligarchique) ci-dessous est signé Egalité & Réconciliation. OD

Une élite s’éteint, un peuple s’éveille

Journalistes pourchassés dans les manifs comme de vulgaires voleurs de poules [1], chaînes conspuées jusque devant leurs immeubles, stars de l’info maltraitées sur Twitter, mots d’ordre antimédias virulents, on peut dire qu’on vit une époque formidable. La violence médiatico-oligarchique se retourne contre ses producteurs.

Si l’on doit bien faire la différence entre les journalistes d’en bas – qui morflent à la place des autres – et les journalistes d’en haut – qui donnent leurs consignes suicidaires – il faut bien admettre que toute une corporation est dans la nasse, mais dans la nasse qu’elle…

Voir l’article original 1 205 mots de plus

Publicités