«Les paradis fiscaux, une «maladie» qu’il faut enrayer»

Blogue du prof Lauzon

low angle photo of tall trees Photo de Thomas G. sur Pexels.com

Le nouveau président de la Caisse : un ex-banquier

Je trouve effrayants les propos tenus par le nouveau PDG de la Caisse de dépôt, monsieur Charles Émond, sur les tenants et aboutissants des paradis fiscaux. Tel que rapporté dans le Journal de Montréal du 21 février 2020, il a dit le plus sérieusement du monde que : «Les paradis fiscaux sont là pour rester». Franchement inadmissible que cet ex-dirigeant à la Banque Scotia (des adeptes des paradis fiscaux comme toutes les banques canadiennes), maintenant dirigeant d’un organisme public, prononce une telle ineptie. Si on comprend bien, il ne faut plus lutter contre et chercher à éliminer ces paradis fiscaux dirigés par les maîtres économiques du monde même si, avec des gouvernements vraiment au service du peuple, on devrait déclarer et rendre ces oasis fiscaux illégaux. Ils privent les États de milliards de dollars chaque année : «8%…

Voir l’article original 1 048 mots de plus