Recherche

Chez Dcembre

Pour le meilleur ou pour le pire

Auteur

Dcembre

QUI?…

Qui ?! Dis-nous Éric :

- Larry Fink, PDG de BlackRock (la plus grosse société de gestion d’actifs du monde, qu’on retrouve actionnaire de la plupart des géants pharmaceutiques et des grands médias), c’est la Chine ?

- Albert Bourla, PDG de Pfizer, c’est la Chine ?

- Serge Weinberg, PDG de Sanofi, qui « après avoir fait la connaissance d’Emmanuel Macron à la commission Attali, l’a aidé à entrer chez Rothschild, dont il était à l’époque administrateur », c’est la Chine ?

- Jérôme Salomon, directeur général de la Santé et « fils spirituel » de Bernard Kouchner, créateur du Conseil scientifique de l’Élysée (à la tête duquel on retrouve le fantomatique Jean-François Delfraissy, homme de main d’Yves Lévy), c’est la Chine ?

- Donald Rumsfeld, homme de main du Pentagone conseillé par Paul Wolfowitz et promulgateur du principe du confinement obligatoire des populations saines, c’est la Chine ?

- Bill Gates, militant pour la vaccination de sept milliards d’individus, mécène du projet ID2020 (qui vise le puçage par implants permettant la mise en circulation de certificats numériques) et obligé de Jeffrey Epstein, c’est la Chine ?

- Grégoire Chertok, « tuteur » d’Emmanuel Macron chez Rothschild et coordinateur officieux du Président au niveau économico-médiatique, c’est la Chine ?

- Kevin Sneader et depuis cette année Robert Sternfels, les responsables internationaux de McKinsey & Company, multinationale américaine du conseil qui a chapeauté la campagne électorale d’Emmanuel Macron et qui gère les « questions logistiques de la campagne de vaccination contre le covid-19 » pour le compte du gouvernement (coûtant au passage des millions d’euros au contribuable), c’est la Chine ?

- Klaus Schwab et le forum de Davos, qui est contrôlé par Maurice Lévy (Publicis Groupe) et David Solomon (Goldman Sachs), c’est la Chine ?

- Alain Fischer, le « Monsieur Vaccin » du gouvernement, spécialiste des thérapies géniques et chantre de l’obligation vaccinale, président de la fondation Edmond de Rothschild pour la santé, c’est la Chine ?

La petite histoire du chiffre magique

Ça Va Pas Ben …

Comment s’emparer du monde …

La conséquence du progrès c’est l’autodestruction.

L’escroquerie …

brunobertez

Un bon texte de Michel Houellebecq

Edité et illustré par Lupus, allez y:

https://leblogalupus.com/2021/06/10/michel-houellebecq-la-consequence-du-progres-cest-lautodestruction/

Je suis conservateur; je récuse la notion et le contenu du progrès que nous imposent l’économisme, le capitalisme devenu pervers en sa forme délirante, – dé-lirante pour parler le langage de la déconstruction -, la forme financière. Financier, il devient destructeur.

Je rejoins Houellebecq:

« la conséquence inéluctable de ce qu’on appelle le progrès (sur tous les plans : économique, politique, scientifique, technologique), c’est l’auto­destruction ».

Le capitalisme est un ensemble de lois du mouvement économique parmi lesquelles figurent les impératifs de maximisation du profit, la contrainte de réinvestir le surplus et le besoin systématique d’augmenter la productivité du travail et de développer les forces de production. 

Le capitalisme est dur, et il a un prix.

La capitalisme est une forme de domination, personne ne peut le contester. Il impose une certaine conception du progrès. Tolérable jusqu’à…

Voir l’article original 1 642 mots de plus

1995 – On riait. Qui rit maintenant?

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :