Recherche

Chez Dcembre

Pour le meilleur ou pour le pire

Catégorie

Non classé

Gardin vs Polanski …

Reynouard intime …

Humour gaulois réfractaire : Les 7 secrets de la richesse

7 secrets dévoilés…

Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances

Les 7 secrets de la richesse

 

« La valeur d’échange n’a pu se former qu’en tant qu’agent de la valeur d’usage, mais sa victoire par ses propres armes a créé les conditions de sa domination autonome. Mobilisant tout usage humain et saisissant le monopole de sa satisfaction, elle a fini par diriger l’usage. Le processus de l’échange s’est identifié à tout usage possible, et l’a réduit à sa merci. La valeur d’échange est le condottiere de la valeur d’usage, qui finit par mener la guerre pour son propre compte.

La valeur d’usage qui était implicitement comprise dans la valeur d’échange doit être maintenant explicitement proclamée, dans la réalité inversée du spectacle, justement parce que sa réalité effective est rongée par l’économie marchande surdéveloppée : et qu’une pseudo-justification devient nécessaire à la fausse vie. »

Guy Debord – La Société du spectacle (1967)

Sam Wilkin, économiste à l’Université d’Oxford, a découvert…

Voir l’article original 303 mots de plus

Le massage parfait …

« LA DETTE » le documentaire – non censuré + Bonus Etienne CHOUARD

La France victime de la dette …

ANTIBANQUE

[Etienne Chouard] « En janvier 2012, il y a deux ans, je vous avais signalé (sur le blog) un film qui allait sortir, intitulé « LA DETTE », pour lequel les réalisateurs (Nicolas et sa petite famille, bien sympas) étaient passés à la maison (durant l’été 2011) pour évoquer les enjeux et les mécanismes de la création monétaire et de la dette publique.

Ce film a d’abord tourné dans les réseaux militants, avec succès.
Après un an, en 2013, il a été décidé de distribuer le film LA DETTE en salle, comme les vrais films.
Mais à cette occasion, sans doute par peur des calomnies des talibantifas, « on » a retiré tous les passages du père Chouard : sur le site du film, plus la moindre trace de nos entretiens… ni dans la bande-annonce… ni dans les interviews… ni dans les bonus du DVD… gommé, le Chouard, vaporisé… 🙂

On avait déjà vu…

Voir l’article original 641 mots de plus

Sous surveillance policière …

Grosse Merde Puante … La liberté d’expression …

Pour comprendre le monde … Pierre Hillard

La vérité maltraitée …

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :